La solitude, tout à y gagner !

On peut faire "l’asocial" par choix, être un peu seul permet de :


Nourrir « son génie »

Tu imagines bien que JK Rowlings n’a pas écrit son bouquin pendant une virée shopping avec des copines. A chaque mot que tu lis d’un Harry Potter ou d’un livre de Twilight, tu partages un peu de la solitude de l’auteur. Cela te permet de plonger dans son univers unique. Toi aussi, tu peux développer ton propre univers via l’écriture, le dessin, la musique…et même transformer le sport en art, si tu réfléchis à des techniques ou à des stratégies particulières, un peu comme Mickael Jordan.

Devenir « un sage »

Comme Yoda, le Maître Jedi ou Aldus Dumbledore…
Tu peux profiter d’être seul pour te poser des questions, réfléchir pour mieux te connaître. Mais, pour cela,  mieux vaut bien s’entendre avec sa propre personne (ça fait un peu dédoublement de personnalité, dit comme ça!) et s’apprécier un peu pour passer un bon moment. Certaines personnes ont très peur de cette confrontation, peur de rencontrer un inconnu ou pire le néant. Et oui, se connaître cela s’apprend aussi !

Se ressourcer

Tu viens de voir plein de monde, tu as participé à des tonnes de choses. Tu ressens peut-être ce besoin d’être seul pour refaire le plein de calme et d’énergie. Tu va pouvoir t’évader par la lecture, le sport, la musique…

Améliorer tes relations avec les autres

Paradoxal ? Pas tant que cela, si tu t’acceptes tel que tu es et que tu te connais bien, c’est tout bonus pour des relations agréables et plus profondes avec les autres.