Tu te fais harceler ? Comment réagir ?

Une règle de base à retenir : tu as le droit de réagir ! Ce n'est pas parce que l'autre se montre menaçant, qu'il est en colère et/ou que tu ressens de la honte face à la situation qu'il faut te taire !
 S'il est indispensable de dire combien ce comportement te dérange, encore faut-il bien le dire...
 La première chose à faire est d'apprendre à identifier tes limites : on a tous un seuil de tolérance plus ou moins élevé, selon son tempérament, mais aussi le moment, les situations... Certains comportements indignent ton-ta meilleur-e ami-e, alors que toi, ça te laisse complètement indifférent-e. Par contre, il-elle reste zen face aux insultes et, toi, le moindre mot déplacé te fait immédiatement sortir de tes gonds. Consulte ton baromètre personnel : si tu sens que tes limites sont atteintes, donne-toi le droit de réagir !
 

Mais alors comment poser tes limites ?  

Il n'y a pas de réaction miracle à adopter si on est victime de harcèlement dans l'espace public. Chacun réagit selon son tempérament, mais il existe des stratégies : 
 Evite les insultes, c'est souvent la porte ouverte à l'escalade.
• A moins d'avoir envie de t'épuiser, pas de négociation ni de justification , un non ferme est suffisant !
 Enonce le problème (Arrêtez de regarder dans mon décolleté !), l'effet (Ca me gêne terriblement), la solution (Regardez ailleurs!).
• Prends un langage corporel clair et sans confusion.  Regarde la personne franchement, pas question de regarder tes pieds. Ne lui souris pas. Tiens-toi droit-e, fais-toi le-la plus grand-e possible. Occupe l'espace, contrôle ta respiration et parle fort d'une voix assurée. 
• Adopte la stratégie du disque rayé. En énonçant ton refus de façon identique et répétée, la personne risque de se lasser et de te laisser en paix.
• Cherche de l'aide, n'hésite pas à interpeller les gens (Cette personne me harcèle, pourriez-vous ne pas me laisser seule avec elle, SVP ?) ou à crier.
• Fâche-toi, tu as le droit de t'énerver fort, d'une colère juste et légitime (Monsieur, je vous ai dit non, arrêtez immédiatement ! Arrêtez!)

Tu peux retrouver ces stratégies et d’autres :

Sur le site de Garance asbl : http://www.garance.be/cms/

Dans Le manuel d’autodéfense « Non c’est non » d’Irène Zeilinger. Cet ouvrage est également téléchargeable en ligne : http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=60