Qu'est ce que l'homophobie ?


« Pd », « Tapette », « Gouine »… Des injures que tu as peut-être déjà entendues dans ta cour d’école. Près de 6 homos sur 10 ont été victimes d’insultes homophobes pendant leurs études. A la TV, l’homosexualité de Laurent Ruquier, Jodie Foster ou encore Mika ne pose aucun problème. Malgré cela, les études secondaires sont, encore aujourd’hui, parfois difficiles à vivre pour les jeunes homos !

 

On peut définir l’homophobie comme le sentiment de rejet, de haine, d’hostilité qu’éprouvent certaines personnes à l’égard des homosexuel-le-s. Cela désigne donc les préjugés, la stigmatisation et la discrimination (exclusion, violence verbale, voire physique) et peut toucher tout le monde, les homos, les hétéros (qui défendent les droits des homos par exemple) et leurs proches…


On peut même trouver des traces d’homophobie dans des expressions courantes :  " Tu conduis comme un PD ", "on jouait comme des tapettes"  . De plus, certains droits sont encore refusés aux homos dans de nombreux pays.


Etre ado, c’est déjà difficile et ça l’est encore plus si on se sent un peu différent. L’homophobie est la source d’isolation sociale et de dépression. Sans oublier que 30% des adolescents qui se suicident sont homosexuels. L’école est un endroit où l’on peut vraiment subir fortement l'homophobie. Pourtant, si tu ou un-e de tes ami-e- est victime d'homophobie, tu il-elle n’es-t surement pas le-la seul-e à en souffrir. On évalue la population homosexuelle à environ 10%, il est donc très probable que d’autres élèves, ou même profs subissent la même chose dans ton école. Heureusement, souvent, en étant adulte, la situation s’améliore.  Malgré une adolescence compliquée, de nombreux homos sont devenus complètement épanouis dans leur sexualité et leur vie.

Voir aussi

Ton-ta pote est homo