Comment faire son coming out ?

​Tu as décidé de te lancer ? Essaye de réfléchir aux réactions possibles de tes proches et à la façon dont tu vas répondre à leurs questions.

Quelques pistes pour le dire…

Pas de quoi en faire un drame, ne t’excuse pas, ne te justifie pas, dis simplement que ta vie et ton bonheur sont avec quelqu’un du même sexe. On ne choisit de toute façon pas d’être homo ou hétéro.
 
Tu peux profiter d’une perche que l’on te tend : « Tu as une copine ? » « Non, un copain ». Cela permet de lancer le sujet.
 
• Si vous êtes avec quelqu’un que vous voulez présenter et que vous souhaitez faire votre coming out. Evitez peut-être de faire les deux en même temps… cela risque de faire beaucoup de nouvelles pour un seul jour…
 
• Vous pouvez aussi amener les gens à vous poser la question… en laissant des indices, en lançant des perches. Il est peut-être plus facile pour vous de répondre à la question plutôt que de l’annoncer de but en blanc…
 
• Sache qu’une des réactions courantes des amis du même sexe que toi est de confondre cette amitié partagée avec un amour que tu ne leur montres pas. Cet ami peut être gêné par des contacts physiques ou une complicité qui était normale avant dans votre amitié. Tu peux le rassurer en lui expliquant qu’il n’y a pas d’ambiguïté (il n’est pas amoureux de toutes ses copines non plus !). Parfois prendre un peu de distance fait du bien.
 
• Il y a de nombreux a priori sur l’homosexualité, ce sera à toi d’expliquer ta réalité à ton entourage …mais aussi leur apprendre quelles remarques ou comportements te blessent.
 
Prépares-toi aussi au fait que tu devras peut-être parler tout seul. Tes parents ou tes proches risquent de ne pas trop savoir quoi dire, de ne pas comprendre ou encore de rester muet.

Les réactions

La plupart du temps, le coming out se passe super bien. Tes amis et ta famille peuvent être très ouverts et accepter la nouvelle sans problème. Les membres d’une même famille peuvent aussi réagir très différemment à l’annonce.
D’autres personnes prendront un peu de temps pour digérer la nouvelle, il y aura peut-être une période un peu plus difficile. Essaye de briser le silence et de lever le voile sur les tabous.
Tu peux peut-être aussi prévoir un endroit ou tu pourras te réfugier si tu dois t’éloigner en cas de problèmes (aller chez un ami, de la famille).
Si ca se passe mal… N’hésite pas à parler des problèmes que tu rencontres à tes amis ou à une association homo ou un psy…