La Sécu en débat


En Belgique, la Sécurité Sociale est fortement critiquée. Elle couterait trop cher. Voici une liste des contestations les plus courantes ainsi que des pistes de réponses.
 
  • La Sécu coute cher aux Belges, il faut que les travailleurs paient moins !
    Si les cotisations des travailleurs pour la Sécu diminuent, les recettes de la sécu diminuent aussi ! Cela signifie donc moins de protections sociales et à terme, un risque de les voir disparaitre. Que faire alors face aux imprévus de la vie ? Le risque est gros d’avoir une société à deux vitesses avec les riches d’un côté (qui peuvent se payer des assurances privées) et les pauvres de l’autre. Il faut arrêter de voir ce salaire comme une charge et le considérer plutôt comme un salaire social différé, redistribué selon les besoins.
  • Tout mon salaire part pour payer les chômeurs !
    Sais-tu que seulement 0,87 % du salaire brut du travailleur va au chômage ? Et encore, cela paie aussi les formations, la recherche d’emploi… A cause de cette idées fausse, les allocations de chômage sont aujourd’hui dégressives (constantes durant la première année, puis elles diminuent). Le vrai problème, ce n’est pas que le chômage soit trop élevé, mais que les salaires soient trop bas.
  • Certaines personnes font des gosses pour toucher les allocations familiales !
    Si les montants des allocations familiales peuvent te paraitre élevés, ils ne sont rien à côté de ce que coute réellement un enfant. Par exemple : rien que pour les frais scolaires, les parents débourseront en moyenne 413 euros par an et par enfant (d’après une enquête de 2011 de la ligue des familles). Mais un enfant ne va pas uniquement à l’école : il mange, s’habille, a des loisirs, tombe malade,… Et tout cela coute cher ! Heureusement, les allocations sont là !