Quand ta vie privée devient publique !

Pouvoir se localiser et communiquer avec le monde entier partout et tout le temps, c’est génial ! A condition de mettre en place certaines barrières pour que ta vie privée le reste !
 
  • Les smartphones sont équipés d’une puce GPS. Il est donc techniquement possible de te suivre partout et de connaître tout sur toi (ou presque !). Ainsi, par exemple, connais-tu les «trackers» ? Ce sont des applications de géolocalisation pour «pister» un utilisateur via son numéro de mobile. Un(e) petit(e) ami(e) jaloux-(se) pourrait donc utiliser ce genre d’appli. Une bonne chose diront certains, mais une réelle atteinte à la vie privée pour d’autres ! Autres dangers : le risque de vol de données personnelles (mails, données bancaires, localisation,…) par des applis « malveillantes » ou la réutilisation de tes données à des fins de marketing.
    Comment dès lors t’éviter ce genre de désagrément ? sécurise ton smartphone. Tu trouveras des tutos sur internet pour te guider, si tu ne sais pas comment faire.
  • Le téléphone portable peut devenir un outil de harcèlement. D’après plusieurs enquêtes, menées auprès des jeunes de 12 à 18 ans, un sur trois affirme avoir été victime de harcèlement et un sur cinq d’en avoir été l’auteur. Insultes, brimades, intimidations dépassent les murs de l’école et poursuivent la victime où qu’elle aille… Un enfer ! Et toi, as-tu déjà été victime de ce genre de maltraitance ? Connais-tu des personnes qui le sont ou l’ont été ? Si c’est le cas, il n’est jamais trop tard pour réagir et rassure-toi, tu n’es pas le seul à vivre cela ! Devant l’ampleur du phénomène, une campagne de prévention a d’ailleurs été lancée par le gouvernement fédéral : «Stop cyberhate».
    Site web
    Ligne écoute-enfant
  • Le téléphone mobile permet aux pédo-criminels d’approcher facilement leurs victimes ! L’IED (innocence en danger), mouvement mondial de protection de l’enfance, a lancé en 2013 une campagne intitulée «qui se cache dans le smartphone de vos enfants ?». Cette campagne donne vie à la menace qui guette potentiellement les jeunes. Sous le tissu d’une poche de pantalon, on devine la silhouette d’une main d’adulte surgissant du Smartphone glissé-là et s’emparant du corps de l’adolescent.
    Pour visualiser cette campagne