11 conseils santé à l’usage du «smartphoneur »

A faible DAS, c’est mieux !

Le DAS, c’est l’indice de Débit d’Absorption Spécifique. Il indique la quantité d’énergie émise par les radiofréquences de ton smartphone, quand il fonctionne à pleine puissance. Un indice faible, inférieur à 0,7 W/G est idéal. Tu trouveras le DAS de ton téléphone dans sa notice d’utilisation. Il existe aussi un classement des smartphones en fonction de leur DAS. Une requête du type "classement DAS 2014",  dans un moteur de recherche, devrait te permettre de trouver l’info.

Pas en dormant !

Les ondes du téléphone mobile perturbent le sommeil. Il est donc préférable de l’éteindre ou de le placer au minimum à 40 cm de ta tête… Bien sûr, si tu le laisses dans la cuisine, c’est encore mieux !

Procure-toi un Kit main-libres !

Tu l’as déjà compris, loin de ton oreille, c'est mieux ! Si tu es un smartphone-addict, que tu ne peux pas t’empêcher d’appeler pendant des heures ta meilleure amie, le kit main-libre est fait pour toi !

Prends tes distances quand tu composes

Ton téléphone émet des ondes en permanence, mais plus encore quand il cherche du réseau ! Juste après avoir composé un numéro, éloigne-le et porte-le seulement à ton oreille quand la communication est établie.

En voiture ?  Oublie !

On le fait tous, mais évite de téléphoner ou de surfer dans une voiture qu’elle soit à l’arrêt ou en mouvement. Pourquoi ? tout simplement parce que la structure métallique du véhicule le transforme en cage de Faraday. Les ondes sont ainsi emprisonnées dans l’habitacle et leur rayonnement concentré au niveau de la tête.  Bref, un vrai bain d’ondes pour ton cerveau ! Evidemment, on ne te parle même pas du risque d'accident (et le mot est faible!), si, en plus, tu es au volant...

Assis, c’est mieux !

Que tu sois dans le train, dans le bus, à pied, à vélo, à moto, en bateau, en skate,… laisse tomber ton téléphone ! Evite de te déplacer quand tu passes un appel, car les ondes émises par un appareil en mouvement sont plus fortes que s’il ne l'est pas.

Pas dans ta poche

Et oui, pas près de ta tête, ça tu l’as déjà compris, mais certaines autres zones du  corps sont aussi fragiles : les hanches, le cœur, les parties génitales, les aisselles. Garder son téléphone en poche, alors qu’on sait qu’il émet des ondes en permanence et que celles-ci ont un impact sur le corps, n’est donc pas une bonne idée (même si on le fait presque tous parce que c’est pratique !).

Pas entre toutes les mains

Plus on est jeune, plus les ondes sont nocives pour l’organisme ! Evite donc de refiler ton vieux smartphone à ton petit frère de dix ans ou patiente un peu avant de t’en acheter un, si tu as moins de 14 ans. Pour les mêmes raisons, on recommande aux femmes enceintes de limiter l’usage du smartphone, car ses ondes auraient un impact négatif sur les cellules de l’embryon.  

L’abus du G nuit à la santé

Le smartphone, c’est comme le reste, c’est bien, mais sans en abuser, sinon gare à l’indigestion ! Diminue tes conversations, utilise davantage ton ordi pour aller sur Facebook (cablé, c'est encore mieux !) et privilégie les SMS, ta santé te dira merci !

Pas dans les zones de mauvaise réception

Si la couverture du réseau est mauvaise ton téléphone émet beaucoup d'ondes, pour maintenir la conversation ou la connexion. S’acharner pour obtenir du réseau dans un parking, un souterrain, un coin perdu est donc une très mauvaise idée !

Pas sans courtoisie

Bon, on est d'accord, les ondes sont mauvaises pour toi, mais elles le sont aussi pour ton voisin de bus qui est presque assis sur tes genoux ! Et oui, on dénonce le tabagisme passif, mais il existe aussi une exposition passive au rayonnement… Sans parler du fait que connaître les détails de ta vie privée avec ta copine n’intéresse personne d’autre que toi (sauf si un jour tu deviens célèbre … Et encore !).