pourquoi il faut aussi dire STOP !

​Le cyber-harcèlement, ça n’arrive pas qu’aux autres !

En matière de cyber-harcèlement, les harceleurs rivalisent d’ingéniosité : insultes et menaces en ligne - photos gênantes postées sur un blog au contenu blessant – vol du mot de passe et piratage du compte pour publier au nom de la victime des propos insultants… Ce type de harcèlement ne te laisse aucun répit : où que tu ailles, tu es cerné ! Il t’atteint même dans le lieu le plus intime qui soit : ta chambre !
Que faire si tu en es victime ou si tu connais une personne qui en souffre ? En parler rapidement avec un adulte de confiance qui pourrait t’aider ou appeler le 103, une ligne d’écoute pour les jeunes. N’hésite pas, ce sont des professionnels formés pour t’aider dans ce genre de cas !

Protège ta vie privée !

Publier sur les réseaux sociaux d’accord, mais pas n’importe comment ni pour n’importe qui ! Quelques paramètres à prendre en compte, pour mieux gérer ta vie virtuelle :
 
  • Le contrôle social : poster tes déboires amoureux, tes délires entre potes, tes colères… C'est génial... Si tu n'oublies pas le nombre de personnes potentielles qui peuvent te lire et réagir à ce que tu publies ! Une simple publication peut ainsi se transformer en règlement de compte, sans que tu puisses l'en empêcher. Et oui, le contrôle de ton image sur le net est bien plus complexe qu’il n'y paraît ! Dans ton quartier, dans ton école, les rumeurs et les ragots existent aussi, mais ils sont démultipliés sur le "gros village Internet" qui est sans limite de lieu et de temps ! Une histoire que tu croyais réglée peut ainsi ressurgir des années après ou à des kilomètres de ton domicile !
    Autre problème : des personnes peuvent connaître des éléments de ta vie que tu n’avais pas nécessairement envie de partager avec elles. Comme ton ex qui te piste et se retrouve, comme par hasard, à toutes les fêtes où tu vas !
 
  • Le fichage : as-tu déjà remarqué que, si tu aimes une publication vantant les mérites d’un produit, tu reçois ensuite des publicités pour ce même produit ? C’est ce qu’on appelle le fichage ou le profilage. Cela consiste à surveiller les contenus mis en ligne par une personne, afin de dresser son profil à des fins commerciales. Ainsi, sans le vouloir, tu es la cible permanente des publicitaires.

La cyber-criminalité, ça existe !

Les arnaques sont multiples sur les médias sociaux :
 
  •  Le fishing ou la pêche au mot de passe : l’objectif est de récupérer des informations (généralement bancaires) auprès des internautes, afin de leur soutirer de l’argent.
  •  Les faux profils : qui se cache réellement derrière le profil d’une personne que tu ne connais pas ? Certaines personnes malveillantes s’inventent un profil pour mieux séduire leurs victimes. Ce type d’arnaques est principalement utilisé par les pédo-criminels, mais aussi par les «brouteurs». Ce sont des escrocs spécialisés dans l’arnaque en ligne. Ils volent l’identité d’un inconnu (parfois aussi d’une personne célèbre), usurpent ses photos et ses coordonnées, afin de séduire une personne en mal d’amour. L’objectif final étant bien sûr de lui soutirer de l’argent !
  • Les fausses applications : elles te proposent un service alléchant dans l'optique de récupérer tes  données personnelles. Elles sont ensuite utilisées pour monter des arnaques financières ou autres. C'est notamment le cas d'une fausse appli que tu as peut-être ouvert : "savoir qui a consulté son profil".

 

  • La surveillance à distance par des bandes organisées. En vacances dans les CaraIbes, tu n'as qu'une envie : montrer le petit paradis dans lequel tu te trouves et faire baver tes potes ! Tentant... Mais le faire, c'est peut-être aussi donner le feu vert aux cambrioleurs... Et oui, les réseaux sociaux sont comme des virus : tout se propage très vite, car tu ne peux pas contôler avec qui ni combien de fois ton image va être partagée !

Conseils de survie sur le net !

 
  • Optimalise tes paramètres de confidentialité : ne laisse pas tout et n’importe qui regarder, accéder à ton profil !
 
  • Débranche la géolocalisation quand elle n’est pas nécessaire.

 

  •  Ne publie jamais tes données persos : numéro de téléphone, adresse mail, adresse.

 

  • Réfléchis avant de publier : dans le feu de l’action, tu peux partager une photo, un commentaire, une vidéo que tu pourrais regretter ensuite ! Par exemple, aujourd'hui, les employeurs consultent les réseaux sociaux, avant d'engager. Si tu ne publies que des photos de guindailles, imagine l’image de toi que tu leur donnes ! D'accord, ces clichés ont été pris dans un moment particulier de ta vie qui ne reflète pas ou plus ce que tu es, mais ils sont décontextualisés. Lui, ce qu’il voit, c’est un jeune peu fréquentable à qui il n’a pas vraiment envie de faire confiance !
 
  • N’accepte pas n’importe qui : on ne sait jamais vraiment qui se cache derrière un profil inconnu ! Si tu ne relies cette personne à aucun lien réel, il vaut mieux t’abstenir de l’accepter comme « ami » !

 

  • Un règle à garder à l’esprit : ce qui est publié sur le Net reste sur le Net ! Il est très difficile d’effacer ses traces.