Des utopies pour repenser le monde !

Crise économique, course au profit, pollution à tous les étages... Comment croire encore en ce monde ?
Et si une des solutions était dans les utopies ? Une utopie est un projet de société parfaite, idéale... Impossible à réaliser diront certains ! Pourtant d'autres, un peu plus rêveurs, un peu plus idéalistes pensent qu'elles sont nécessaires à l'évolution de notre société et se lancent dans leur construction...  Petit tour de ces projets un peu « fous » qui cherchent  à rendre le monde meilleur.

Auroville

C'est un projet de ville expérimentale qui a vu le jour au sud-est de l'Inde en 1968. Le projet est de construire une ville où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, en harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques, nationalités pour créer l’unité humaine. Ils sont aujourd'hui 1800 aurovilliens d'une quarantaine de nationalités différentes à y vivre.
Découvre Auroville

Marinaleda

Marinaleda est un village andalou de 2770 habitants, près de Séville. Depuis 35 ans, les habitants essaient d'y maintenir un système politique, économique et social qui tente de placer l'intérêt des citoyens au centre des décisions. Concrètement : maisons auto construites à 15 euros par mois, salaire unique pour tous les membres de la coopérative, assemblées générales pour décider de la politique communale...
Découve Marinaleda

Les iles flottantes de Serenissima

C'est un projet un peu féerique entre l'exploration et le projet artistique. Un collectif s'est fabriqué des radeaux avec des objets hétéroclites pour sillonner les mers d'Europe. A chaque arrêt, ils transforment leur radeau en scène pour y faire des concerts en plein air, des représentations théâtrales, pour inciter les gens à entrer en contact avec eux et échanger... Poétique !
Découvre ce projet

Pierre Rabhi et les Oasis en tous lieux

Pierre Rahbi est un essayiste, un agriculteur biologiste français inventeur du concept « Oasis en tous lieux ». Il défend une société soucieuse de l’homme, de la terre et soutient des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. Le mouvement Oasis en tous lieux veut répondre à la désertification humaine, économique et morale. Il soutient des projets collectifs de personnes cherchant à créer des communautés autonomes en retrouvant des savoir-faire (potagers, autoconstructions…), mais aussi en récréant des liens sociaux. Ces communautés vivent en mettant en commun leurs biens, leurs savoirs, leurs compétences : construction collective des maisons, partage des voitures, des appareils ménagers, des potagers…