Dans la cour des grands !


Te voilà sorti-e du secondaire ! Bravo ! tu peux en être fier/fière ! Une nouvelle vie s’annonce, pleine de découvertes, de projets, de défis… Et de moments d’étude ! Comment gérer au mieux cet aspect plus sérieux de la vie d’étudiant ? Concrètement, quels sont les gros changements entre ta vie d’étudiant-e d’hier et celle d’aujourd’hui ?

  • Fini la surveillance des parents en rentrant le soir : à toi la belle vie !… A condition de pouvoir gérer, ce qui n’est pas toujours évident quand on n’y est pas habitué. Il te faudra apprendre à dire non aux tentations, à t’imposer des règles si tu veux réussir.
  • Tes études deviennent plus poussées : tes parents, tes frères, tes amis… qui t’aidaient l’an passé, risquent de ne plus pouvoir le faire.
  • Interros, devoirs, bulletins… aux oubliettes ! le problème, moins de possibilités de voir où tu en es et danger de relâchement cérébral !
  • Si la diversité des matières pouvaient te peser en secondaire (à quoi ça me sert d’étudier l’histoire ?), cela avait au moins le mérite de permettre un équilibre au niveau des notes (ta faiblesse en math était compensée par tes excellents résultats en français !). Dans le supérieur, la matière est plus spécialisée : on accroche ou pas… et on décroche plus vite !
  • L’an passé, tu rêvais d’autonomie et de ne plus entendre tes parents te répéter : «étudie, fais un effort, si tu t’y mettais, tu t’en sortirais, on va t’aider ou vu tes résultats, pas de sortie ce WE». Aujourd’hui, tu dois trouver le moyen d’apprivoiser cette autonomie et de résister aux potes qui te disent : «allez, viens, tu étudieras plus tard !».
Tu l’as compris, plusieurs éléments de ta nouvelle vie peuvent venir perturber ta réussite. Par contre, être en kot présente aussi de nombreux avantages : moins de trajets pour aller aux cours, possibilité d’avoir les profs, les assistants, les autres étudiants de ton option sous la main, si tu as besoin d’infos.