Etudier, oui, mais comment ?


Ta planification est prête, tes cours n’attendent que toi… Il ne te reste plus qu’à te mettre au travail… Oui, mais comment ? Quelques petits conseils pour étudier efficacement…

Pour que ton étude soit efficace, il faut que tu emmagasine ta matière dans ta mémoire à long terme. Elle va te permettre de mémoriser durablement contrairement à la mémoire à court terme dont la capacité est limitée. Le processus est long et nécessite plusieurs répétitions, avant que l’apprentissage ne soit consolidé pour permettre une restitution pertinente.

3 étapes sont essentielles à la mémorisation :

Emmagasine la matière en comprenant et en travaillant tes cours. Fais entrer les connaissances de façon active en construisant des outils de mémorisation comme un plan, une synthèse, un tableau, un schéma …

Comment procéder ?
  • Lis l’introduction, la table des matières ainsi que les deux premières pages de chaque chapitre pour en dégager les objectifs et essaie de faire un plan du cours.
  • Quelques questions utiles à te poser : pourquoi le cours est-il structuré de cette façon ? Pourquoi ces points sont-ils abordés ? Quels sont les chapitres les plus importants ? Ceux qui sont secondaires ?
  • Une fois cette première étape terminée, aborde le premier chapitre et lis-le en entier. Il ne suffit pas de le lire simplement, mais aussi de le travailler : dégage sa structure, repère les liens entre les différentes idées, fais des Une fois cette première étape terminée, aborde le premier chapitre et lis-le en entier. Il ne suffit pas de le lire simplement, mais aussi de le travailler : dégage sa structure, repère les liens entre les différentes idées, fais des rapprochements avec les objectifs du cours …
  • Recommence cette opération pour chaque chapitre et tente de faire des liens entre chacun d’eux.

Restitue la matière que tu viens de mémoriser sans l’aide de ton syllabus et/ou résous les exercices sans les corrigés. Essaie d’imaginer les questions que l’on pourrait te poser et d’y répondre. Pour t’aider dans la restitution de la matière, tu peux utiliser ton plan ou ta table des matières.
 
Vérifie, contrôle, évalue : vérifie que tu as mémorisé de façon exacte et complète en retournant dans ton cours. Corrige tes incompréhensions et tes erreurs et retourne à l’étape une pour la matière oubliée.
Ce processus est à répéter plusieurs fois pour que la matière soit ancrée profondément dans ta mémoire.

Quelques conseils pour faire la différence

  • Accroche le plan de ton cours, de façon visible au-dessus de ton bureau, pour avoir en permanence une vue d’ensemble sur la matière que tu étudies. Cela te permettra de faire plus facilement des liens entre les différents chapitres.

  • Utilise des fluos, des crayons de couleurs pour mettre en évidence les titres et sous-titres. La mémoire est sélective, en l’aidant à repérer l’essentiel, elle retiendra le plus important.

  • Invente des moyens mnémotechniques pour mémoriser des listes de vocabulaire, de noms, des définitions… : ce sont des méthodes pour apprendre à mémoriser par association d’idées (exemple célèbre : « viens mon chou, viens sur mes genoux… »).

  • Varie les canaux de mémorisation : écris les mots-clés, révise à haute voix, en marchant… Plus tu feras intervenir de sens (visuel, auditif, tactile…) pour mémoriser, plus tu inscriras ta matière dans ta mémoire à long terme.

  • Pour préparer un examen oral, entraine-toi en restituant ton cours oralement.

  • Déconnecte toi ! débranche ton ordinateur, éteins ton GSM… pour une concentration maximale. Préviens les tentations : à un moment ou à un autre, tu auras envie de chatter, d’aller sur Facebook, de surfer sur le net… plutôt que d’étudier ! En étudiant dans une pièce sans ordi, en oubliant ton GSM… ce sera plus facile de résister !