Envie d'une pause clope ?

​C’est le tueur en série du siècle. On l’embrasse chaque jour, alors que lui ne décompte que le temps qui nous reste à vivre… Ca fait peur, hein ! Et c’est souvent comme ça qu’on te présente la cigarette. Espérant que tu hurles d’effroi à la vue d’un paquet. Sauf que le fait que c’est mauvais, tu le sais !
 
Dans ce sujet, on te donne des petites infos utiles, on t’explique les mécanismes qui te rendent accro, les motivations qui poussent à fumer, les fausses idées concernant le tabac, les infos méconnues sur le tabagisme passif et les techniques qui te permettent d’arrêter.
 

Mécanismes de la dépendance

Tu tires une taffe… 8 secondes après, la nicotine atteint ton cerveau. Le tabac est une des drogues les plus rapides. Ensuite, le taux de nicotine diminue, et hop, la sensation de manque revient ! Même s’il fait -12° dehors, qu’il pleuve, qu’il vente…. tu es prêt à te geler pour une clope.  C’est pour cette raison qu’un fumeur n’est plus jamais aussi bien qu’un non fumeur. C’est là que se situe le piège de la nicotine.

Tabagisme passif

Une cigarette allumée, c’est un peu comme une petite usine chimique. Le fumeur aspire et recrache la fumée. C’est ce qu’on appelle la fumée principale, elle représente environ 15 % de l’émission. Le reste vient du bout brûlant qui se consume pendant que la personne fume. Cette fumée secondaire contient encore plus de substances cancérigènes que celles qu’aspire le fumeur. Ce serait, elle, la principale cause des maladies dues au tabagisme passif.
 
Une étude (proceedings of the National Academy  of sciences) aurait découvert que la fumée de cigarette contient de la nicotine qui se dépose sur les surfaces des maisons comme les murs, les moquettes, les rideaux où elle peut rester des mois. Problème : au contact de l’air ambiant cette nicotine génère des substances cancérigènes. (tabac-stop.net).