Que faire en cas de bad trip ?

 

Témoignage : je fumais avec deux potes, pas plus que d’habitude. Tout d’un coup, je me suis senti horriblement mal. Mon cœur s’est emballé. J’avais du mal à respirer. J’ai cru que j’allais mourir. Je suis tombé dans les pommes en pensant que je n’allais jamais me réveiller… Ça m’a fait comme un électrochoc, j’ai plus jamais fumé.


Imprévisible et horrible. Un bad trip peut survenir pour différentes raisons : l’herbe était peut-être plus concentrée en THC, on en a fumé trop, on a mélangé avec de l’alcool, on était fatigué, angoissé ou simplement parce que ce n’est pas un bon jour.
Il s’agit d’une intoxication aigüe. Elle se manifeste par un malaise physique (vomissements, perte de connaissance, palpitations) et/ou psychologique (angoisses, hallucinations). Pas de panique, on ne meurt pas d’overdose de cannabis, on passe « juste » un très mauvais moment.

Faire un bad trip tout seul
Même seul, il faut essayer de rester calme, ne pas céder à la panique. Une des seules choses à faire est d’ouvrir la fenêtre, de s’étendre et d’essayer de respirer profondément en attendant que ça passe. Si tu sais, tu peux peut-être appeler quelqu’un, au cas où tu tomberais dans les pommes.
 
Aider quelqu’un qui fait un bad trip
Il faut l’étendre, si possible dans un endroit calme, lui permettre de respirer, rester à ses côtés, ne pas chercher à le faire parler à tout prix. Si la personne perd connaissance, il faut la coucher sur le côté et appeler le 112 (la mettre en position latérale de sécurité si elle vomit).