Effets à long terme du cannabis

Perte de motivation

Chez les fumeurs réguliers de cannabis, on observe une perte de motivation générale. On a moins d’intérêt à suivre en cours, on n’a plus autant envie de se bouger pour les loisirs ou encore pour voir les amis ou la famille. La personne ne se rend pas vraiment compte de ces changements, mais le cannabis semble lui suffire pour occuper toute sa vie, elle entre dans un cercle vicieux. Elle fume, elle est démotivée, elle ne bouge pas et s’ennuie… et donc elle fume.

Masquer une souffrance

Comme toutes les dépendances, le cannabis peut servir à masquer une souffrance, à mettre à distance ses problèmes. Comme cela ne résoud rien au probblème de fond, la personne a parfois tendance à s’isoler encore plus.

On devient plus con !

Si tu suis tes cours sous l’influence du cannabis, tu risques, une fois l’esprit plus clair, de ne plus rien comprendre à tes notes. En effet, cette drogue entraîne des problèmes au niveau de la mémoire à court terme. Elle a également des effets négatifs sur le temps de réaction, la concentration et la vigilance. Ces effets peuvent durer jusqu’à 24 heures, d’où le danger de prendre le volant, même quelques heures après avoir fumé.

Les poumons disent non !

La marijuana est encore plus nocive pour les poumons que la cigarette (oui, c’est possible). Elle dépose sur les poumons 3 fois plus de goudron et dégage près de 5 fois plus de monoxyde de carbone. En moyenne, on peut dire que fumer 3 joints est aussi néfaste pour la santé physique que fumer un paquet de cigarettes.