Qu'est-ce que le cannabis ?

LE CANNABIS  (cannabis sativa indica), marie-jeanne, beu, bunt, kif, tosh, hakik, ganja, jaja…
C’est la plante femelle qui est au cœur de toutes les attentions car, en l’absence de mâle à proximité, elle va commencer à produire une résine à l’odeur caractéristique.


Le cannabis se consomme sous 3 formes différentes : 

L'HERBE

L’herbe ou marijane, herbe, grass, pot (au canada), weed (en G-B et au USA) est une sorte de conglomérats de petites fleurs et tiges formant des bouquets de couleur vert-gris ou brun-vert.  C’est la partie de la plante la plus riche en THC*, souvent appelée «tête» ou «cocotte ». Elle a une odeur très particulière et reconnaissable. Il y a de nombreuses variétés ( Skunk, Haze, citral, orange Bud…). Elles se différencient par leurs effets, leur goût, leur prix et bien sûr leur taux en THC.  


* THC : Tétrahydrocannabinol – le composant du cannabis qui génère l’effet recherché par les consommateurs.


Puissance : Dans les années 70, les meilleures serres parvenaient à produire du cannabis contenant 2% de THC. Aujourd’hui avec les techniques de sélection, (variétés, souches, culture en serres hydroponique) la teneur en THC peut atteindre 15 à 25 %. Récemment, en Hollande, des sélections et des manipulations génétiques ont permis d'obtenir des variétés contenant de 20 à 40% de THC. 

 
Cout : entre 2 et 10 €/gramme (de quoi se rouler quelques pétards).
Attention ! Même l’herbe peut être coupée avec des produits dangereux comme de la poudre de verre (qui peut endommager les poumons), micro billes, médicaments, plomb, herbes de provence, etc. Pour vérifier, on peut frotter l’herbe contre ses doigts ou analyser les cendres. Si on observe des cristaux qui brillent, le cannabis est probablement coupé. On peut essayer d’en croquer un petit peu sous ses dents, si c’est sablonneux, c’est mauvais signe.

LE HASCHISCH

Haschish, haschich, hachisch, hachich… au niveau de l’orthographe, toutes ces versions sont correctes. On comprend néanmoins l’apparition de diminutifs tels que shit, tosch ou hasch.
Il est fabriqué à partir de la résine visqueuse du plant de cannabis qui est récoltée par battage avant d’être compressée en bloc. Il faut environ 100 g de plante pour en obtenir un de Hasch. Les producteurs y ajoutent des liants comme de la paraffine, du pollen, de la matières grasse ou pire de la terre, des médicaments, des excréments, de l’éther, de la colle… Il se présente sous forme de morceaux de couleur vert-brun pâle à noir et est de consistance molle à dure. 


Puissance : Malgré la méthode de fabrication, le hasch est à peine plus fort que l’herbe : entre 15 et 40 % de THC.


Coût : entre 6 et 20 € le gramme (quelques joints).

L’HUILE

Il s’agit d’un produit peu répandu. Elle est produite avec des résidus de hasch (feuilles et branches) et distillée dans l’alcool. C'est un concentré puissant. Cette substance visqueuse est souvent d’origine douteuse.