La dépendance, c’est quoi ?

 
Les drogues, les jeux d’argent, le poker, le shopping, Internet, le smartphone et même le sport…Tu peux y être complètement accro ou pas du tout. Tout dépend souvent de la façon dont tu gères ta consommation.
 
Tu ne te réveilles pas dépendant du jour au lendemain. Même si on pense maitriser sa consommation, la dépendance peut s’installer petit à petit. Il faut donc être très vigilant. 
 

On peut être dépendant :

A un comportement :

Addiction aux jeux d’argent, au travail (workaholic), à l’ordinateur , au smartphone...

A un produit, comme les drogues.

Il existe des drogues légales (tabac, alcool, certains médicaments sous prescription) et des drogues illégales (cannabis, cocaïne, XTC, speed…).
 
La dépendance apparait quand la consommation pose de nombreux problèmes :

• besoin irrésistible de prendre le produit ou de se comporter d’une certaine manière
• symptômes de sevrage lorsqu’il y a privation du produit ou du comportement
• augmentation des doses pour obtenir un même effet
• centration : le produit ou sa recherche occupe tout l’esprit

• poursuite de la consommation ou des comportement malgré la conscience des conséquences néfastes

LA DEPENDANCE à un produit : c'est le besoin irrépressible et obsessionnel de prendre ce produit, à la suite de sa consommation périodique ou continue. La personne ressent fortement le manque, si ce désir n'est pas assouvi. Cette assuétude est engendrée par la rencontre entre un produit et une personne dans un contexte donné.
 

Il existe deux types de dépendance :

La dépendance physique

Le corps s’habitue à la substance, il faut augmenter les doses pour obtenir les effets souhaités. Cela s’appelle la tolérance. Si on stoppe net la consommation, des symptômes de sevrage peuvent apparaître, comme des tremblements, des sueurs, des vomissements ou des nausées. On la retrouve avec des substances telles que l’alcool, les somnifères, les cigarettes…

La dépendance psychologique

C’est un désir, un besoin obsédant d’agir d’une certaine façon ou de consommer un produit. La personne croit qu’elle est incapable de s’en passer pour se sentir bien, éviter le stress et l’angoisse.  La substance ou le comportement leur semble nécessaire pour surmonter les situations difficiles. Toutes les substances psychotropes peuvent entraîner une dépendance psychologique (cannabis, alcool, café…). 
Le besoin que ressentent certains fumeurs de « s’en griller une », systématiquement après avoir mangé, est un exemple de dépendance psychologique.